Loi montagne 2021 : Changer ses roues en hiver, Daparto vous dit tout !

Loi montagne 2021 : Changer ses roues en hiver, Daparto vous dit tout !

22 septembre 2021 0 Par Steve Jolibois

Alors que les français viennent de profiter d’un bel été, la saison de l’automne s’installe aujourd’hui. Une période indiquant un changement climatique, qui annonce l’arrivée de l’hiver dès le 21 décembre 2021. Rouler durant cette période impose aux conducteurs de préparer leur véhicule pour circuler en toute tranquillité. Si le changement des fluides (huile, lave glace, liquide de refroidissement) sont important, le changement des pneumatiques n’est pas à négliger. Daparto, fournisseur de pièces détachées pour Youngtimer et Oldtimer (voir article) vous explique comment procéder à ce changement.

Texte et photos : Steve Jolibois, Daparto, David Delannay.

De série la plupart des véhicules sortent d’usine avec des pneumatiques été. Cela permet d’avoir une motricité et une tenue de route optimale lorsque la température se maintient à une température supérieure à sept degrés. Mais lorsque le baromètre descend sous ce seuil et que la neige s’installe, même le plus performant des pneumatiques été perd intégralement de son efficacité. Pour pallier à ce problème et éviter l’accident, les manufacturiers proposent des gammes de pneumatiques adaptés, qui permettent de rouler en toutes décontractions, même dans les pires conditions climatiques.




Si en France ce procédé n’est pas un reflexe, le changement de pneumatiques en hiver va devenir obligatoire dès le 1er novembre 2021, avec l’entrée en vigueur de la « loi Montagne ». Une nouvelle mesure imposant aux automobilistes d’adapter leur véhicule avec au choix, les équipements suivants :

  • avoir des « pneus hiver » certifiés 3PMSF* sur les quatre roues.

  • avoir des pneumatiques 4 saisons homologués 3PMSF sur les 4 roues.

  • être en possession au moins d’une paire de chaînes ou de chaussettes à neige qui devront être installée sur les deux roues motrices.

  • être équipé des pneus marqués M + S (Mud and Snow, soit terre et neige), qui ne seront plus valable à compter du 1er novembre 2024.

48 départements seront concernés par cette loi Montagne : (Ain (01), Allier (03), Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Ariège (09), Aude (11), Aveyron (12), Cantal (15), Corrèze (19), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côte-d’Or (21), Creuse (23), Doubs (25), Drôme (26), Gard (30), Haute-Garonne (31), Hérault (34), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Haute-Loire (43), Lot (46), Lozère (48), Meurthe-et-Moselle (54), Moselle (57), Nièvre (58), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Pyrénées-Orientales (66), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Var (83), Vaucluse (84), Haute-Vienne (87), Vosges (88), Yonne (89), Territoire de Belfort (90)). Le non respect de cette loi, se passible d’une amende de 135 € avec l’immobilisation du véhicule. Des panneaux dédiés du code de la route rappelleront l’application de cette loi : panneau B58 indiquera l’entrée dans une zone concernée, tandis que panneau B59 indiquera pour sa part la fin de la zone où elle s’applique.


Vous l’aurez compris, cela implique un certain savoir faire dans le domaine de la mécanique. Si vous avez la possibilité de stocker dans votre garage 4 jantes équiper des pneumatiques imposés par cette nouvelle loi, Daparto vous explique en 6 étapes comment procéder et économiser quelques euros.


CHANGER SES PNEUS : DAPARTO VOUS EXPLIQUE COMMENT FAIRE

L’outillage :
Divers outils sont nécessaires pour changer un pneu. Certains sont indispensables et d’autres facultatifs, DAPARTO en a dressé la liste afin de s’assurer de disposer du bon matériel avant de se lancer dans cette opération.


LES 6 ÉTAPES À SUIVRE :

  1. Quelques précisions à connaître :

    Bien que le changement d’une roue soit l’une des tâches les plus faciles sur une voiture, il est important d’avoir quelques connaissances techniques de base. De plus, une certaine force est nécessaire pour desserrer les écrous puis fixer les roues.

Bon à savoir : Une roue complète de 18 pouces d’un SUV pèse environ 25 kg.

  1. La préparation, une étape essentielle :

    Avant de se lancer dans le remplacement en lui-même, il faut vérifier l’état d’usure des pneus qui vont être installés : Le pneu est-il endommagé ? La profondeur de la bande de roulement est-elle suffisante ? A-t-elle l’air usée ? Si les pneus ne sont pas en bon état, il faut en acheter des neufs.
    Sinon la voiture peut être placée sur une surface stable, plane et antidérapante, une précaution indispensable avant de démarrer l’opération.

Bon à savoir : Des témoins d’usure prévus par les constructeurs sur la bande de roulement (indiqués par un sigle sur le flanc des pneus) permettent de contrôler l’état du pneu. Si le niveau de gomme atteint celui du témoin, il faut le changer. Attention également, si l’usure du pneu n’est pas régulière, cela peut cacher un défaut du train.

  1. La sécurité avant tout :
    Tout d’abord, il faut serrer le frein à main et engager la première vitesse afin d’éviter que le véhicule ne roule. Dans le cas d’une boîte de vitesses automatique, la voiture doit être mise en mode stationnement (“P”). Les enjoliveurs et les écrous de roue peuvent ensuite être desserrés d’environ un demi-tour par boulon.

Bon à savoir : Il est possible d’installer des protections de roues, cela doit être vérifié au préalable. Si les roues sont équipées de verrous de roues, il faut utiliser la clé de verrouillage ou bien la prise de courant du coffre pour les desserrer.

  1. Action !

    • Positionner le cric
    Le cric peut à présent être installé sous le véhicule. La position de l’encoche prévue à cet effet étant différente sur chaque modèle, il est conseillé de se référer au manuel d’entretien pour la localiser. La voiture doit ensuite être soulevée de sorte à ce que la roue soit complètement en l’air et alors les boulons ou les écrous de roue peuvent être complètement dévissés. Si les roues ne se retirent pas, il se peut qu’elles soient serrées sur le moyeu de la roue (courant pour celles en alliage). Il faut alors les détacher précautionneusement de l’intérieur grâce à un maillet en caoutchouc.

• Nettoyer l’emplacement de la roue
Une fois le démontage réussi, la surface de contact de la jante sur le moyeu de la roue doit être nettoyée et débarrassée de la rouille et de la saleté.

Bon à savoir : La rouille, en particulier, ne doit pas être ignorée car si les moyeux ou les goujons de roue rouillent, le prochain remplacement sera un véritable tour de force.

Conseil d’expert DAPARTO : Si les goujons de roue sont rouillés, remplacez-les par des neufs immédiatement. Si le moyeu de la roue l’est aussi, il est conseillé de vérifier l’état des disques et des plaquettes. Même sans connaissances techniques, une inspection visuelle générale peut suffire à identifier des plaquettes et disques de frein fissurés ou fortement affectés par la rouille. En cas de doute, faites appel à un expert.

• Montage des nouvelles roues
Avant le montage des pneus, il convient également de vérifier si d’autres boulons ou écrous de roue doivent être utilisés, notamment si les jantes sont en alliage ou en acier. Les nouvelles roues peuvent ensuite être montées. Attention, le sens de marche de la roue est particulièrement important à respecter.

Conseil d’expert DAPARTO : Les pneus avec la plus grande profondeur de sculpture appartiennent toujours à l’essieu arrière.

Une fois les boulons ou écrous serrés à la main avec l’araignée ou la clé démonte-roue, le véhicule peut être redescendu afin que la roue soit fermement posée sur le sol sans pour autant que tout le poids de la voiture repose dessus. Il convient alors de serrer les boulons ou les écrous de roue en croix avec le couple prescrit pour que la roue s’adapte au moyeu. Pour la résistance, il est essentiel de respecter les indications du mode d’emploi.

Bon à savoir : Généralement les jantes en aluminium sont serrées à 100 Nm et les jantes en acier à 120 Nm. La résistance requise peut être déterminée avec précision grâce à une clé dynamométrique.

  1. Les bons réflexes après un changement de pneu :

    Le changement terminé la voiture peut être retirée du cric. Il est essentiel ensuite de marquer les roues démontées en utilisant par exemple du ruban de masquage, collé dans la jante et portant les marquages latéraux et de l’essieu.
    La première destination du véhicule après le changement de pneus doit être la station-service afin de pouvoir vérifier la pression des pneus et l’ajuster si nécessaire. Après 50 km, il est également important de resserrer les roues au couple prescrit.
  2. Stocker les pneus démontés :

    Pour que les pneus ne se détériorent pas, ils doivent être stockés dans un endroit sec, à l’abri des conditions climatiques saisonnières. Pour les roues complètes : horizontalement, empilées les unes sur les autres avec une pression d’air accrue. Il existe également des “arbres de bordure” ou des supports muraux. Les pneus sans jantes doivent quant à eux être stockés debout puis tournés régulièrement pour éviter une usure anticipée.

Conseil d’expert DAPARTO : En enlevant directement la saleté des roues lors de leur démontage vous gagnerez du temps et ménagerez vos efforts lors du prochain changement de roues. Pour un nettoyage en profondeur, DAPARTO propose toute une gamme de nettoyeurs de jantes et de brosses jantes.

Pour plus de conseils d’expert et pour trouver la bonne pièce au bon prix, visitez
http://www.daparto.fr

*3PMSF est une mention indiquée sur le flanc du pneu sous la forme d’un logo représentant une montagne à 3 pics avec un flocon de neige.