Testanddriving.fr a testé le jeu vidéo WRC 6 en avant-première.

Testanddriving.fr a testé le jeu vidéo WRC 6 en avant-première.

21 juin 2016 0 Par Steve Jolibois

WRC6_Screen_2-1

Bigben spécialiste du jeux vidéo, accessoires gaming, audio, objets connectés et protections mobile, a convié la presse et les bloggeurs pour la présentation en avant première du jeu WRC 6. Après WRC 5 récompensé par le “Ping Award” du “Meilleur Jeu Console” de l’année 2015, le studio français “Kylotonn Racing Games” sort son nouvel opus pour 2016. Dirigée par Alain Jarniou( Game Director) et Diego Sartori (Director Créatif), l’équipe de développement de Kylotonn donne une nouvelle dimension au jeu de rallye. Testanddriving.fr a pris les commandes de ce nouveau volet qui intègre d’importantes évolutions technologiques.

 

Texte : Steve Jolibois/Medias : Steve Jolibois et Bigben.

 

Nouveau contenu, nouveaux tracés et évolutions graphiques :

Grosse évolution de WRC 5 présenté en octobre 2015, WRC 6 arrive sur le marché avec son plein de nouveautés. S’il reprend tous les véhicules et pilotes officiels de la saison 2016 (plus de 50 équipages), on notera l’apparition du Rallye de Chine parmi les 14 rallies officiels et tracés uniques.

WRC 6 (3)

Recréés à l’échelle 1:1, ces tracés sont désormais à largeurs variables et obligent le joueur à prendre en compte les bas côtés ce qui peut perturber le comportement de la voiture. Le graphisme est poussé à son maximum et on apprécie la netteté des détails qui bordent la route (végétation, textures de routes). Le nombre des spectateurs est multiplié jusqu’à 60 fois derrière des décors très fins. Autre point positif, l’horizon se dessine de très loin et permet une immersion total lorsque l’on dispute une épreuve.

WRC 6 (1)

Un mode partagé en multi-joueurs et innovation “eSports” reconduit et gratuit.

Nouvelle fonctionnalité de WRC 6, l’écran partagé. Il offre une expérience unique dans le mode “Multi-joueurs local” avec deux écrans partagés qui s’affichent côte à côte. Ainsi disposés, les pilotes se disputent les épreuves avec un maximum de détails sans avoir la sensation d’une vision écrasée.

Les adeptes de WRC 5 seront ravis d’apprendre que l’eSports est reconduit sur WRC 6. Cette compétition mondiale en ligne qui se déroule en parallèle du vrai championnat WRC, permet aux joueurs qualifiés pour la finale de s’affronter pour tenter de gagner une Hyundai i20 (sponsor), d’une valeur de 20000 €. Disponible via un DLC payant dans WRC 5, l’eSports est maintenant entièrement gratuit et permet aux possesseurs de WRC 6 de participer au championnat pour accéder au titre de champion du monde eSports WRC.

 

Bilan :

WRC 6 efface son prédécesseur avec des évolutions poussées. Le graphisme est au top et le jeu offre une expérience rallye aboutie. Regroupant de nouveaux enregistrements des copilotes, de nouvelles caméras et un mode carrière approfondi, la sensation de pilotage est au rendez-vous.  Les voitures réagissent comme des vraies, avec un débattement de suspensions et des transfert de masse réalistes. Les routes sont fidèles à la réalité et les environnements sont plus exigeants ce qui demande une parfaite maîtrise du véhicule. Une réussite totale ! WRC 6 sortira à l’automne prochain (Septembre) et sera disponible sur Playstation 4, Xbox One et PC. Son prix de vente devrait s’établir autour de 70 euros.

WRC 6 (4)

Pour encore plus de réalisme, nous avons testé WRC 6 sur un simulateur dynamique, avec des lunettes 3D. La vue panoramique nous plonge en immersion totale. Le pilote est totalement déconnecté de son environnement et ressent des sensations proches de la réalité. La prise en main demande une certaine accoutumance avant d’offrir un vrai plaisir à son utilisateur. A plus de 15000 euros l’ensemble, le casque valant environ 700 dollars, il faut considérer cela comme une option de luxe. A quand la démocratisation de cette avancée technologique ?