Abarth 595 Scorpioneoro et 595 Monster Energy Yamaha : Le Yin et le Yang version scorpion.

Abarth 595 Scorpioneoro et 595 Monster Energy Yamaha : Le Yin et le Yang version scorpion.

9 septembre 2020 0 Par Steve Jolibois

Abarth fait sa rentrée d’été 2020 avec la présentation de deux séries limitées. Dénommées “Abarth 595 Scorpioneoro” et “595 Monster Energy Yamaha”, ces deux versions sont totalement opposées dans leur philosophie. L’une incarne l’exclusivité avec un esprit rétro, l’autre est typée sportive avec des couleurs empruntées à la Yamaha YZR-M1 Monster Energy Yamaha MotoGP 2020. Deux séries limitées qui ne seront produites à seulement 2000 exemplaires chacune, de quoi agiter les esprits des collectionneurs de la marque au scorpion.

Texte : Steve Jolibois / Photos : Abarth presse.

L’appellation “595” réunie ces deux séries limitées d’Abarth. Mais la marque au scorpion a souhaité leur donner deux philosophies bien distinctes qui les opposent. La première, la “595 Scorpioneoro”, joue la carte de l’exclusivité avec une finition marquée d’élégance. Elle rend hommage à l’A112 Abarth ” Gold Ring” de 1979 qui arborait une livrée noire avec  des détails dorés autour de la carrosserie, ainsi que des jantes en alliage doré brillant. Un modèle aujourd’hui très prisé par les collectionneurs puisque seulement 150 exemplaires ont été produits.

L’Abarth “595 Scorpioneoro” reprend les codes stylistiques de son aînée par une livrée spécifique dénommée « Scorpion noire ». Une teinte qui appartient à un nuancier doté de trois autres coloris : Podium Blue, Racing White et Record Gray, tous combinés à un toit noir mat à damier. Pour ne pas sombrer dans le noir, les stylistes ont optés pour une finition “gris goudron” sur les poignées, les coques de rétroviseurs et les diffuseurs avant et arrière. D’autres détails sont spécifiques à cette version, à l’image des touches dorées sur le scorpion du capot, la garniture de caisse et les jantes en alliage de 17″ qui peuvent être peintes en noir avec un scorpion doré sur l’enjoliveur.

À bord, de nouveaux sièges sport Abarth “Scorpionflage” en cuir noir et tissus sont spécifiques à cette version. Spécifiques par une inscription ” Scorpioneoro” et le drapeau italien brodés sur les appuie-têtes avant. Cette sellerie est ici combinée à une planche de bord dont la finition “Scorpion Black”, aux détails noirs mats, est du plus bel effet. Pour plus d’exclusivité, une plaque dorée et numérotée est apposée sur le tunnel central, alors qu’une montre chronographe spéciale et frappée d’un scorpion doré a été créée par Breil.

L’équipement embarqué reste complet. Il comprend entre-autre le système Uconnect 7″ HD avec Apple CarPlay et Google Android Auto, le GPS, la radio numérique DAB et un système audio BeatsAudio d’une puissance de 480 W.

Sous le capot, l’Abarth “595 Scorpioneoro” adopte le moteur 1.4 T-jet (Euro6D TEMP) associé à une boîte mécanique ou boîte séquentielle (avec palettes au volant). Doté d’une puissance de 165 cv, ce moteur permet à la puce italienne d’atteindre les 100 km/h en 7,3 secondes.

En France, la “595 Scorpioneoro” débute à partir de 25 390 €  pour la berline boîte manuelle et à partir de 27 390 € pour le cabriolet. 

Abarth 595 Monster Energy Yamaha.

L’Abarth “595 Monster Energy Yamaha” joue pour sa part la carte du sport. Elle s’inscrit dans la continuité du partenariat initié en 2015 des deux marques, qui ont données naissance aux Abarth “595 Yamaha Factory Racing Edition” (2015), Abarth ” 695 Yamaha Factory Racing Edition” (2015) deux places et la Limited Edition Abarth “695 XSR Yamaha” de 2017.

Spécialement conçue pour une clientèle jeune et fans de sports motorisés, elle arbore une livrée inspirée de la YZR-M1 de la Monster Energy Yamaha MotoGP 2020 : teinte bicolore noire et bleue, logo “Monster Energy Yamaha MotoGP” sur le flanc inférieur et logo “595”. Pour souligner la collaboration entre Abarth et la boisson énergisante, le capot arbore un sticker “griffe Monster”. Comme sur l’Abarth “595 Scorpioneoro”, les poignées de porte ainsi que les diffuseurs avant et arrière affichent une finition « gris goudron ».

L’habitacle adoptent de nouveaux sièges sport signés Abarth. De couleur bleu et frappés du logo “Monster Energy Yamaha MotoGP”, ils s’harmonisent à une planche de bord noire. On notera au passage la présence d’un volant sport à méplat, et la présence d’une plaque numérotée placée sur le tunnel central. Un bouton « Sport » permet de  gérer le contrôle de la distribution maximale du couple, l’étalonnage de la direction assistée, la réponse à l’accélérateur et l’échappement Record Monza à soupape active.

Des équipements connectés sont aussi présents avec le système Uconnec 7″ HD avec Apple CarPlay et Google Android Auto™* et un système Abarth Telemetry permettant de mesurer les performances sur circuit. La personnalisation est poussée au maximum avec un écran de démarrage affichant le logo Monster Energy Yamaha MotoGP et la diffusion du son de l’échappement lorsque le contact est mis.

Comme toute sportive le châssis a été optimisé. L’Abarth “595 Monster Energy Yamaha” ayant optée pour des amortisseurs Koni, avec technologie d’amortissement sélectif (FSD) sur le train arrière. Selon Abarth, cela permet d’optimiser la tenue de route, la maniabilité et la stabilité. Le freinage est aussi optimisé avec des disques ventilés de 284 mm et 240 mm. De quoi largement calmer les ardeurs du moteur 1.4 T-jet de 165 ch (Euro6D TEMP), qui comme sur l’Abarth “595 Scorpioneoro” peut être est combiné à une boîte manuelle ou séquentielle robotisée avec palettes de changement de vitesse au volant.

Actuellement Abarth ne communique aucun tarif puisque l’Abarth Energy Yamaha est uniquement disponible sur commande.