Renault Mégane RS Ultime : une série limitée musclée !

Renault Mégane RS Ultime : une série limitée musclée !

13 janvier 2023 0 Par Steve Jolibois
JANTES FUJI LIGHT BLACK 19 POUCES

Lancée en 2003, la Renault Mégane RS a marqué son empreinte dans le monde du sport automobile.  Née sous les traits de la Mégane 2, elle se contentait de seulement 225 cv. Aujourd’hui, les deux versions présentes au catalogue, Mégane RS et Mégane RS Trophy, proposent désormais 300 cv avec leur moteur 4 cylindres Turbo. Mais dans ce monde tout à une fin et Renault annonce que ces voitures vont s’éclipser en 2023. Afin de leur rendre hommage et marquer la fin du département Renault Sport, la marque au losange dévoile une série limitée dénommée Ultime. Basée sur la Megane RS, elle ne sera produite qu’à seulement 1976 exemplaires et sera la dernière Mégane RS.

Texte : Steve Jolibois / Photos : Renault Presse.

Renault dévoile la dernière version de sa Mégane RS. Dénommée Ultime, elle est présentée 20 ans après la première Mégane RS lancée en 2003. Depuis ce temps, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et la sportive compacte n’a fait que s’améliorer à travers de multiples variantes. Puissante, rapide et efficace, elle a su s’inscrire comme une référence dans le monde du sport automobile. A son actif, de nombreux records sur des circuits exigeants que sont le Nürburgring, Suzuka et Spa-Francorchamps. Malheureusement, tout a une fin et les voitures passion fondent comme neige au soleil ces temps-ci. La raison ? Crise économique, exigences écologiques et environnementales, qui accentuent ce phénomène. La série limitée Mégane RS Ultime représente la dernière série de Mégane RS et le dernier modèle produit sous le logo Renault Sport. Que les puristes de la marque se rassurent, l’histoire du sport automobile chez Renault va perdurer avec Alpine, mais d’une manière différente.

UN DESIGN UNIQUE, ENCORE PLUS SPORTIF

Mégane RS Ultime s’identifie à travers un design exclusif. Proposée dans 4 teintes : Noir Étoilé, blanc Nacré, Jaune Sirius et Orange Tonic. Toutes combinées à des stickers qui reprennent les codes visuels de Renault Sport avec le double losange inspiré du dessin du nouveau logo Renault. Réparties sur le toit (hors version avec toit ouvrant), le capot, le bouclier arrière, les portes et les ailes, leur couleur noir mat offre un contraste bien marqué qui permet d’identifier immédiatement cette version Ultime. Le détail est poussé à l’extrême avec le sticker droit incluant de manière discrète la date de création de Renault Sport, le nombre 1976.

Pour l’occasion Mégane RS Ultime voit ses ailes élargies à 60 mm à l’avant et 45 mm à l’arrière. Pour se différencier, cette série limitée qui ne sera produite qu’à 1976 exemplaires, arbore des éléments (logos, poignées de portes, encadrements de vitres, jantes, enjoliveurs d’ailes, diffuseur arrière et lame F1 du bouclier) traités dans une finition noire avec un monogramme Ultime pour certain.


AMBIANCE DE TRACK DAYS

L’ambiance à bord a également été retravaillée. Ça commence par la présence de sièges baquets Recaro (de série) en Alcantara noir titane, qui arborent un monogramme RS brodé dans les appuie-têtes. Plusieurs détails sont également propres à cette version, avec des seuils de portes spécifiques et une plaque métallique numérotée apposée au bas de la console centrale. Elle est signée par Laurent Hurgon, le pilote essayeur et metteur au point de la Mégane RS au fil de ses évolutions qui est également l’auteur de records au Nürburgring, à Suzuka et Spa-Francorchamps. Comme il l’indique : « Mégane R.S. représente 15 ans de mon travail au sein de Renault Sport. Depuis la Mégane II phase 2, nous n’avons cessé d’en améliorer les prestations dynamiques afin de rester leader des tractions sportives. Les records sur la Nordschleife du Nürburgring sont des challenges inoubliables, chargés de passion, d’adrénaline et d’émotion. Et maintenant, Mégane R.S. Ultime… Je suis particulièrement fier que la version symbolisant la fin de cette épopée merveilleuse puisse porter ma signature. »

Les équipements embarqués sont nombreux et empruntés aux Mégane RS et Mégane RS Trophy : navigation 9,3’’ avec système Hi-Fi Bose, instrumentation numérique 10’’, télémétrie embarquée RS, Monitor, régulateur de vitesse adaptatif et aides à 360° pour les manœuvres. Les seules options disponibles étant l’affichage tête haute (conduite à gauche uniquement), le toit ouvrant (conduite à gauche uniquement) et une housse de protection spécifique à la version Ultime.

SOUS LE CAPOT TOUTE L’ADN DE MÉGANE RS TROPHY

Sous le capot de cette Megane RS Ultime pas de changement. On retrouve le moteur 4 cylindres turbo de 1798 cm3 qui animela Mégane R.S. Trophy. Un bloc fort de 300 chevaux, qui délivre un couple de 420 Nm disponible à partir de 3 200 tr/mn. Il permet à la Mégane RS Ultime d’atteindre les 100 km/h en 5,7 S et de pointer à 260 km/h en vitesse maxi. Des performances de haut vol rendues possible grâce à l’adoption de pneumatiques semi-slicks Bridgestone Potenza S007 (sur jantes 19’’ Fuji Light 1) et également l’adoption de la boîte automatique à double embrayage EDC (pour l’Europe) avec son différentiel mécanique Torsen. Pour freiner les ardeurs de cette mécanique endiablée, le système de freinage est signé Brembo avec des étriers rouges. La tenue de route est calibrée au petit oignon avec le train avant à pivots indépendants, le châssis Cup surbaissé et le système 4CONTROL à 4 roues directrices.


Renault Mégane RS Ultime remplace Mégane RS et Mégane RS Trophy à partir du printemps 2023. Elle sera présentée officiellement au public le 13 janvier 2023 au Japon à l’occasion du Tokyo Auto Salon. Seulement 1 976 exemplaires numérotés seront produits, un clin d’œil à l’année de création de Renault Sport.