BMW iX : 100 % électrique, 500 ch, 600 km d’autonomie !

BMW iX : 100 % électrique, 500 ch, 600 km d’autonomie !

23 novembre 2020 0 Par Steve Jolibois


Chez BMW les concepts prennent vie. Preuve en est, avec le “Concept Vision iNEXT”, présenté en 2018, qui vient de donner naissance à la nouvelle BMW iX présentée ces jours derniers. Dans les années 80 l’appellation iX désignait l’arrivée des 4 roues motrices dans la gamme BMW. Aujourd’hui, elle définit l’idée des SAV (Sport Activity Vehicule) 100% électrique du constructeur Munichois. Intégrant les dernières innovations dans les domaines de l’électrification, de la conduite automatisée et de la connectivité, la BMW iX vient bousculer Tesla. Pour y parvenir, BMW annonce une puissance de 500 ch, un 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes et plus de 600 km d’autonomie. Avec l’iX, BMW met la concurrence sous haute tension !


Texte : Steve Jolibois / Photos : BMW presse.

D’un point de vue présentation extérieur le style de l’iX reste proche du “Concept Vision iNEXT”. Avec des dimensions en longueur et largeur comparables à celles de son cousin thermique le X5 : 4,90 m et 2,00 m, la BMW iX en impose. Sa hauteur en revanche s’apparente à celle du X6, dont le pavillon culmine à 1,80 m. Ses jantes au design technique, sont de dimensions équivalentes à celles de la BMW X7 (20 à 22 pouces).


Le coup de crayon est plutôt réussi. La ligne tendue avec un pare-brise fortement incliné, qui s’étire jusqu’au hayon arrière, donne un sentiment de légèreté. Cette carrosserie bien dessinée regorge de subtils : poignées affleurantes éclairées, rétroviseurs raffinés et vitres latérales sans encadrement. A l’avant les optiques très fins procurent beaucoup de caractère à l’iX. Ils encadrent une grosse calandre verticale, très tendance chez BMW ces temps-ci, qui n’a pas vocation à amener de l’air au moteur puisque cette BMW est 100 % électrique. Complémentent obturée avec un design soigné, elle permet de loger les aides à la conduite que sont les caméras, radars et autres capteurs. De part la taille de la calandre, l’épais spoiler avant semble divisé en deux, avec de chaque coté des formes anguleuses soulignées de bleu. La face arrière est marquée par un hayon qui s’étend sur toute la largeur avec des feux étirés. Un ensemble complété d’un spoiler arrière intégrant lui aussi des formes anguleuses bleues. Ces éléments bleu sont la signature typique des BMW issue de la gamme i . Dans un souci pratique et de discrétion, le goulot de remplissage de lave-glace est dissimulé sous le logo BMW du capot et la caméra de recul, avec système de nettoyage, est intégrée au logo du hayon. Pour les esprits sportifs, BMW propose en option un “Pack Sport” au design extérieur dynamique, ainsi qu’une finition “BMW Individual Exterior Line Titanium Bronze”.



Comme l’indique Adrian van Hooydonk, Senior Vice-president, BMW Group Design : “La BMW iX montre comment nous pouvons donner aux nouvelles technologies un design très moderne et émotionnel. La voiture est complexe sur le plan technologique, mais elle paraît très nette et simple”.




A bord la BMW iX invite au voyage. L’espace est généreux et l’absence de tunnel central libère contribue grandement à cette sensation, malgré une console centrale gréée de nombreux rangements. Bien dessinée, elle intègre un contrôleur tactile et une surface de contrôle à effet de verre éclairée subdivisée par des barres sensorielles. Une option “Clear & Bold” propose une finition bois à pores ouverts avec une finition en cristal poli sur les commandes du Pad et des sièges électriques. Des nouveaux sièges avec appuie-tête intégrés proposant deux types de finition : textile microfibre ou cuir. Ces deux finitions sont contrastées par des coupes franches de couleur noire et aluminium sur les panneaux de portes. La planche de bord est très épurée et reprend la finition des sièges. Contrastée de noir, elle s’intègre parfaitement dans la continuité des montants du pavillon et des panneaux de portes. L’affichage et les commandes sont réduits à l’essentiel, BMW ayant misé sur l’intégration discrète des technologies avec entre autre des haut-parleurs intégrés et invisibles. Seul le volant de forme hexagonale, le sélecteur de vitesses, les commandes de sièges électriques et l’écran incurvé dépasse dans cet habitacle futuriste. Comme le précise Adrian van Hooydonk, Senior Vice-president, BMW Group Design : “La BMW iX offre un espace de vie mobile dans lequel les gens se sentiront à l’aise et où l’intelligence de la voiture sera disponible uniquement en cas de nécessité.”


Evoqué un plus haut, l’écran incurvé BMW regroupe deux d’écrans entièrement numériques. Un écran de 12,3 pouces est dédié à l’information, l’autre de 14,9 pouces fait office d’écran de contrôle. La finition des écrans est optimisée avec une surface en verre monobloc sans cadre. Le système Hi-Fi haut de gamme proposé en option est développé par « Bowers & Wilkins », il comprend un contrôle dynamique du son et cinq modes audio sélectionnables séparément. Au total pas moins de 30 haut-parleurs sonorisent la BMW iX, huit étant intégrés aux appuie-tête des sièges avant et arrière. Ce système audio propose également la Fonction audio 4D grâce à des « shakers » à commande magnétique dans les sièges avant. Toujours en option, le toit panoramique en verre électrochrome est monobloc et permet d’éclairer l’habitacle dans sa totalité avec l’absence de barres transversales.



La BMW iX se dote de la cinquième génération de la technologie BMW eDrive. Constituée de deux moteurs électriques, elle permet de fournir une puissance totale de 500 ch (370 kW). De quoi atteindre les 100 km/h en moins de 5 secondes. L’alimentation des moteurs est assurée par une batterie haute tension de plus de 100 kWh, dont la consommation d’énergie électrique combinée serait inférieure à 21 kWh pour 100 kilomètres (WLTP). Selon BMW, l’autonomie tournerait aux alentours des 600 kilomètres (WLTP). Une performance atteinte grâce à une aérodynamique poussée,  avec un coefficient de traînée (Cx) de seulement 0,25.



Avec l’iX, BMW ouvre la voie à une nouvelle ère de la mobilité individuelle. Un pari qui semble réussi et permet au constructeur allemand de proposer un SAV 100% électrique, s’inscrit dans la ligne du développent durable : moteur électrique fabriqué sans l’utilisation de terres rares, batterie haute tension avec un taux de recyclage exceptionnellement élevé. Les énergies utilisées pour produire les cellules de la batterie, la batterie haute tension et le véhicule dans son ensemble proviennent exclusivement de sources renouvelables. Démarrage de la production au second semestre 2021 à l’usine BMW de Dingolfing.