Volvo fournira à Uber des véhicules compatibles avec la conduite autonome en 2019.

Volvo fournira à Uber des véhicules compatibles avec la conduite autonome en 2019.

23 novembre 2017 0 Par Steve Jolibois

 

Texte : Steve jolibois /Photos : Volvo presse.

 

Volvo vient de signer avec Uber, l’entreprise de partage de voitures, un accord-cadre portant sur la vente de plusieurs dizaines de milliers de véhicules compatibles avec la conduite autonome. Ces véhicules reposent sur la plate-forme SPA (Scalable Product Architecture) qui équipe la gamme 90 et le SUV XC60 de dernière génération. Cet accord (non exclusif), renforce le partenariat stratégique conclu entre Volvo et Uber en août 2016 et souligne l’union entre les constructeurs automobiles et les entreprises technologiques dans le domaine de la conduite autonome.

 

 

 

Les ingénieurs des deux entreprises ont travaillé en étroite collaboration pour développer les SUV premium XC90. Ils rejoindront la flotte du géant du covoiturage entre 2019 et 2021. Les véhicules de base intègrent les principes fondamentaux de sécurité, redondance et technologie de conduite autonome requises par Uber pour ajouter ses propres systèmes de conduite autonome.

 

 

 

 

Comme l’indique Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars : « Les nouvelles technologies révolutionnent l’industrie automobile et Volvo Cars a choisi de se positionner en acteur majeur de cette disruption. Notre ambition est de devenir le fournisseur privilégié des prestataires de services de covoiturage basés sur la conduite autonome dans le monde. Ce nouvel accord avec Uber est une belle illustration de cette orientation stratégique. »

 

 

De son côté, Jeff Miller, Responsable des partenariats avec les constructeurs d’Uber indique : « Nous nous réjouissons de poursuivre notre partenariat avec Volvo. Ce nouvel accord ouvre la voie à la production à grande échelle de véhicules autonomes ».

 

Tout en fournissant à Uber des véhicules compatibles avec la conduite autonome, Volvo utilisera les mêmes modèles de base pour développer sa propre stratégie en la matière, qui devrait culminer en 2021 avec le lancement de ses premiers modèles 100 % autonomes.