Vente aux enchères Osenat à Fontainebleau : 2 voitures françaises vendues à prix record.

 

 

Le dimanche 18 juin 2017 était un jour riche en évènements. Au-delà du deuxième tour des élections législatives et de la course des 24 heures du Mans remportée par Porsche, Osenat, société de ventes aux enchères, a organisée une vente aux enchères avec 85 lots dédiés à l’automobile. A cette occasion deux voitures françaises ont été adjugées à des prix record dans un lieu chargé d’histoire.

Texte : Steve Jolibois / Photos : Christian Martin pour Osenat.

La vente Osenat “Collection Jaques Liscourt et à divers” était une vente inaugurale qui s’est déroulée au « Grand Garage Napoléon » situé au 5 rue Royale et place Solferino à Fontainebleau. Cette nouvelle salle des ventes est à l’origine un garage capable d’accueillir pas moins de 100 voitures dont le propriétaire, E. Junguenet-Cherfils, proposait une multitude de services aux automobilistes : Agence Austin et Rosengart, station-service, dépannage, réparation, vente et achat de voitures d’occasion et une école de conduite.

 

Si la plupart des lots ont été vendus, l’émotion qui régnait à cette vente était très forte. Comme l’indique Maitre Jean Pierre Osenat qui était au marteau : « C’est un véritable plaisir de retrouver cette salle des ventes où j’ai fait mes premières vente auto au début des années 80. Mon autre satisfaction vient du fait que les deux lots phares de cette vente, la Tracta et la Bugatti, deux voitures d’origine française resteront en France. Et lorsque l’on est comme moi un fervent défenseur du patrimoine, c’est une immense satisfaction ».

 

 

Les prix se sont envolés pour deux autos de légende. La première est une magnifique Bugatti 57C Stelvio en carte grise française qui a été adjugée à 1 320 000 €. A la demande de son propriétaire, l’intégralité de cette somme, un record pour ce modèle, sera reversée à quatre associations : Institut de recherche Pierre et Marie Curie, Hôpital Gustave Roussy, tous deux pour la recherche contre le cancer, la fondation Lejeune, recherche pour la déficience intellectuelle d’origine génétique et l’Association des Chiens Guides d’Aveugle.

 

 

 

Le deuxième record de la vente revient à une Tracta Gephi de 1927 (toujours française) ayant couru au Mans en 1927. Seule survivante d’une série de 3 voitures, elle a été adjugée à 722 000 € au moment où le drapeau à damier s’abaissait sur le vainqueur des 24 Heures du Mans 2017. Elle est à ce jour la Tracta la plus chère du monde.

 

 

D’autres automobiles emblématiques ont trouvées preneur durant cette vente. On retiendra la Rolls Royce Phantom V, une ex Mona Bismarck toujours conduite et entretenue par un chauffeur attitré, qui a été adjugée à 144 000 € ainsi qu’une Bugatti Type 44 berline (moteur 938) de 1930 adjugée à 288000 €.

 

Vous pouvez retrouver les résultats de la vente à cette adresse : http://www.osenat.fr/html/index.jsp?id=80868&lng=fr&npp=150

Spread the love
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *