Renault Espace 5 TCe 200 Initiale Paris : GÉNÉTIQUEMENT “MODIFIÉ”

Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris (30)

Né de l’étude Matra en 1978 et fabriqué dans l’usine de Romorantin en mars 1984, le Renault Espace devient une référence sur le segment des monospaces. Après quatre générations qui ont connus un succès croissant, Renault devait remplacer l’Espace 4 présent depuis 12 ans au catalogue. C’est chose faite aujourd’hui avec l’Espace de 5e génération qui prend des airs de Crossover. Avec une ligne plus dynamique et une garde au sol rehaussée, Renault casse les codes stylistiques de l’Espace. En négociant ce virage, la marque au losange ne risque-t-elle pas de perdre une clientèle qu’elle fidélise depuis plus de trente ans ? 

 Texte et photos : Steve Jolibois 

   

Extérieur :  

Quand on regarde l’Espace 5, il est clair que l’appellation “monospace” ne lui correspond plus. Le service marketing préfère l’appellation “Crossover” et sa nouvelle ligne tendue lui sied à merveille. Pour y parvenir les designers conservent la longueur du Grand Espace 4 (4,86 m), abaissent le pavillon de 7 cm (1,68 m contre 1,75 m auparavant), rehausse la garde au sol à 16 cm (+ 3 cm) et augmente la largeur de 3 cm (1,89 m). Ainsi taillé, l’Espace 5 ne passe pas inaperçu et s’impose avec une carrure de colosse. Pour plus de légèreté, le designer  Laurens Van Den Acker lui a greffé des vitres latérales amincies, qui participent à l’équilibre de la ligne en offrant une ceinture de caisse surélevée. Mais c’est certainement sur la face avant que l’auteur s’est le plus lâché. Au-delà d’une large et haute calandre chromée siglée “Initiale”, l’Espace 5 se démarque par des feux Full LED joliment dessinés. L’ensemble est souligné d’un spoiler type “Crossover” doté d’une protection aluminium (que l’on retrouve à l’arrière), d’une large prise d’air et de fausses écopes d’air cerclées de chromes qui intègrent des clignotants à LED. Ainsi dessiné, l’Espace 5 délivre une dose d’agressivité et de raffinement jusqu’ici inconnue des précédentes versions. Petits bémols, les vitres de custodes arrière manquent d’originalité et les feux arrière à LED font trop plastique. Toutes les versions sont équipées en série d’un toit vitré dans le prolongement du pare brise avec, en option, un toit ouvrant panoramique.

 Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris (17) 

Intérieur :

A l’approche de la voiture et après la détection de la carte clé, l’Espace 5 accueille ses passagers par l’illumination des feux de jour (Day Running light), des feux arrière et le déploiement des rétroviseurs. En parallèle, l’habitacle s’illumine avec l’une des cinq ambiances  lumineuse qui parcourent la console centrale. L’écran R-Link 2 dessine une esquisse de Renault Espace et le clignotement du Multi-sense renseigne sur le mode de conduite sélectionné (un battement rapide pour le mode sport, un battement doux pour le mode confort). L’accès à l’habitacle est facilité par le siège conducteur qui recule lorsque l’on quitte le véhicule, puis reprend sa position (programmé précédemment) lorsque le bouton de démarrage est actionné. Une fois confortablement installé, on trouve facilement sa position de conduite grâce aux nombreux réglages des sièges électriques chauffants et massants. Ces réglages s’effectuent via des boutons placés sur les côtés des assises et sont sauvegardés depuis l’écran de la tablette (mémorise jusqu’à 6 profils). Confortables et enveloppants, ils offrent une vision sur une planche de bord moussée avec surpiqûres, agrémentée d’une large console centrale biseautée qui recouvre un vaste rangement.

L’Initiale Paris est doté du plus haut niveau de finition. L’habitacle de notre Espace est tendu d’un cuir nappa pleine fleur (gris lune/Brun foncé) qui recouvre les sièges et les contre-portes. Ce raffinement se retrouve aussi à l’arrière avec des sièges escamotables et coulissants (sur 4 cm), équipés de la  “Modularité One Touch”. Cet équipement permet de faire l’impasse sur les contraignants sièges démontables des générations précédentes et permet, selon les versions (5 où 7 places), de rabattre individuellement ou ensemble  les sièges dans le plancher. Cette action s’opère depuis le poste de conduite (sur l’écran tactile de la tablette) ou, depuis le compartiment à bagages via une commande dédiée. Seul point négatif de cette dotation, en configuration deux places, l’intégration des sièges dans le plancher réduit la capacité du coffre à 2101 l en version cinq places et 2035 l en sept places. Avec près d’un mètre perdu par rapport au grand Espace 4 (3000 l), l’Espace 5 est incontestablement moins logeable.

 

Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris (34)
La planche de bord dans sa finition Initiale Paris.
Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris (44)
Les sièges arrière.

  

 Equipements :

Avec un prix d’attaque qui débute à 34 200 € (Espace Life dCi 130 BVM 6), l’Espace 5 échelonne ses tarifs sur 4 gammes distinctes (Life, Zen, Intens, Initiale Paris). Pour sa part, notre version “Initiale Paris” et son moteur essence tCe 200 sont facturés 44 800 € (46 300 € en dCi 160). Richement doté, elle réunit  un équipement pléthorique pour le confort et la sécurité de ses passagers. Les équipements de confort sont définis par un GPS à navigation TOM TOM en 3D, la reconnaissance vocale (navigation, téléphone et lecture des Emails), le Bluetooth (téléphone et streaming audio), les connections de la console centrale (2 USB, 1 jack 3,5 mm et 1 carte SD), le système Multi-Sense, la modularité One-Touch, les sièges électriques à mémoires, la radio, la climatisation, le réglage de l’ambiance lumineuse (couleur et intensité), une installation hi-fi Bose, l’Easy Park Assist (caméra de recul, capteurs AV/AR) et l’affichage vision tête haute. Pour la sécurité le nouveau Renault Espace embarque le pack 4Control (châssis à 4 roues directrices) à l’amortissement piloté, 6 airbags (frontaux, latéraux tête / thorax, rideaux), des appuis-tête anti coup du lapin, les fixations Isofix, l’alerte de distance sécurité (respect des distances de sécurité), le Freinage Actif d’Urgence, l’alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux, l’alerte de franchissement de ligne, la commutation automatique des feux de route/croisement, le régulateur de vitesse Adaptif, le détecteur de pression des pneumatiques, l’avertisseur d’angles mort, l’ABS et l’anti patinage. L’ensemble de ces équipements sont contrôlés via la tablette à écran tactile (8,7″) Renault “R-Link 2”, son utilisation nécessitant parfois une connexion* pour le téléchargement des applications et l’utilisation de certains services (TomTom Traffic et Coyote).  

 

*A l’achat, l’Espace bénéficie d’un an d’abonnement au R-link Store et TomTom Traffic (info trafic en temps réel), ainsi que 3 mois gratuit d’abonnement à l’application Coyote. 

Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris ambiance
Les cinq ambiances lumineuse.

 

Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris (6)
Un des compteurs du Renault Espace 5

Mécanique :

 Mécaniquement, le nouveau Renault Espace est proposé avec deux blocs diesel (DCi 130 et 160) ainsi qu’un bloc essence (TCe 200). Ce moteur turbo n’est pas une nouveauté puisqu’il est hérité de la Clio RS et développe toujours 200 ch pour une cylindrée de 1618 cm3. Seule différence notable, son couple passe à 260 Nm (240 sur Clio) au régime moins favorable de 2500 tr/mn (1750 tr/mn précédemment) et à l’association de la boite de vitesse “EDC double embrayage” à 7 rapports (6 sur dCi 160). Si ce moteur est explosif dans la Clio, il faut garder à l’esprit que l’Espace pèse 405 kg de plus la Clio (1609 contre 1204 kg) et que cet embonpoint a une répercution direct sur les performances. Ainsi, l’Espace 5 signe le 0 à 100 km/h en 8,6 s et abat le 1000 m D/A en 29,5 s pour plafonner à 211 km/h en vitesse maxi. Si les performances restent acceptables, il est bon de rappeler que le pire a été évité quand on sait que le grand Espace 4 pesait 1955 kg. Avec 346 kg de plus sur la balance, les performances de l’Espace 5 auraient été catastrophiques. A titre de comparaison, la version Diesel dCi 160 avec 40 ch de moins (mais un couple de 380 Nm à 1750 tr/mn) et un leste de 50 kg (1659 kg), effectue ces exercices en respectivement 9,9s et 31,3s avec une vitesse maxi de 202 km/h. Le bilan carbone de l’Espace 5 n’est pas mauvais, particulièrement en version diesel. En effet, si notre version essence doit s’acquitter d’un malus de 250 € pour ses 140 gr de CO2, les versions diesel (116 gr DCI 130  et 120 gr DCI 160) ne sont pas taxées.

Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris (63)

 

Au volant : 

Dès les premiers mètres l’Espace 5 surprend. Le moteur est silencieux et la boite de vitesse EDC à double embrayage travaille sans à coups lors de l’enchainement des 7 rapports. Si elle n’atteint pas le niveau d’une boite DSG (patinage et réactivité), son maniement est d’une grande douceur avec son levier type “Boeing” qui demande une certaine accoutumance pour enclencher les modes Drive, Return et Neutre. Elle propose un mode sport qui interagit sur la réponse de l’accélérateur, la suspension, la dureté de la direction et la sonorité du moteur. Une des grandes qualités de l’Espace 5 réside dans sa direction qui facilite les manœuvres en ville. A la fois douce et précise, son système “4Control” réduit le rayon de braquage et efface le gabarit de l’Espace. Il est aisé de se faufiler dans la circulation, la garde au sol rehaussée permettant une bonne visibilité vers l’avant. Si l’Espace 5 fait office de ballerine en ville, la réactivité de sa direction et le dynamisme du châssis sont parfois déroutant lorsque que le rythme s’accélère. Très vif dans ses réactions, le châssis de l’Espace surprend son conducteur si son action au volant n’est pas modérée. Une fois le mode d’emploi assimilé, la tenue de route est sécurisante au point de se croire au volant d’une sportive. Bluffant ! Pourtant, tout n’est pas parfait et l’évolution sur le réseau secondaire fait ressortir les défauts de l’Espace 5. Et cela commence par le train avant qui a du mal à contenir la puissance du moteur en sortie de courbe ou de rond point. Sous l’effet du couple, les pneus (Dunlop Sport 235/55/19) perdent leur motricité et le conducteur sent le train avant tirailler de gauche à droite. Pire encore, la suspension arrière trop souple (en détente) fait pomper le train arrière et cela même lorsque le mode Sport est activé. Si cette sensation persiste sur autoroute, ce terrain reste le domaine de prédilection de l’Espace 5. En conjuguant confort et sonorité maitrisée, les kilomètres sont effacés au point de s’ennuyer au volant lorsque le régulateur de vitesse adaptif est activé. En cas de besoin, la souplesse du moteur permet de bonnes reprises, n’incitant pas le conducteur à jouer avec la boite de vitesse. Cette souplesse est bénéfique à la consommation et à l’autonomie. La consommation moyenne s’étant stabilisée à 9,2 L/100km sur un parcours mixte (ville, départementale, autoroute). Avec un réservoir de 58 litres, l’autonomie ne dépasse pas les 550 km. Mais une nouvelle fois c’est le comportement routier qui surprend. Imperturbable, sa tenue de cap est parfaite et le système “4Control” (qui fait pivoter le train arrière dans le même sens que les roues avant), permet d’aborder les grandes courbes avec sérénité. Les vitesses de passage sont tout simplement ahurissante et le roulis bien maitrisé. Durant l’essai le freinage, assuré par quatre disques, n’a fait l’objet d’aucune critique avec un ABS discret.

Renault Espace 5 200 tCe Initiale Paris (58)

Conclusion : En cassant les codes qui ont fait la réputation de l’Espace, Renault prend un risque. Pourtant, après avoir pris les commandes de cette dernière mouture, le masque tombe et l’Espace 5 révèle des qualités dynamiques inconnus jusqu’à aujourd’hui. S’il gagne en modernité, ce qu’il perd en habitabilité, cette nouveau style lui va à merveille. Pour ma part j’avoue avoir succombé à son charme, même si je le trouve trop ennuyeux sur autoroute.

2 comments

  1. Bonjour

    Question sur Espace 5

    Avant de commander, je voudrais être certain qu’il est possible de mémoriser les réglages du siège pour au moins deux conducteurs, or je ne trouve rien de cela sur la notice que j’ai téléchargée (chapitre 1-22). Ils se contentent de dire d’appuyer sur “enregistrer”, mais aucun masque pour imputer le réglage à un numéro d’enregistrement n’est proposé dans la page

    Cordialement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *