Nouvelle Ford GT : 647 cv et 347 km/h (chiffres officiels et vidéos)

Nouvelle Ford GT : 647 cv et 347 km/h (chiffres officiels et vidéos)

25 janvier 2017 0 Par Steve Jolibois

Comme nous l’évoquions précédemment (voir article), les premiers exemplaires de la nouvelle Ford GT de route sont sortis des lignes d’assemblage. Fort de son expérience dans le championnat IMSA et le championnat du monde d’endurance, le département Ford Performance a mis au point un moteur V6 EcoBoost spécifique à ce modèle. Si la marque annonçait une puissance de 600 cv, elle confirme aujourd’hui que ce bloc bi-turbo de 3,5 litres développe officiellement 647 cv SAE pour un couple de 550 lb/ft (mesures US), dont 90 % est disponible à partir de 3500 tr/mn. Avec une telle puissance, c’est le moteur le plus puissant jamais produit par la marque pour une voiture de série.

Au-delà du rendement exceptionnel du moteur, il faut saluer le travail effectué sur le châssis en fibre de carbone qui limite le poids à 1385 kg. Avec un rapport poids puissance de 2,14 kg/ch, la nouvelle Ford GT rentre en concurrence direct avec les références de la catégorie que sont les : McLaren 675LT (1358 kg, 675 ch et 2,01 kg/ch) et Ferrari 488 (1370 kg, 670 ch et 2,04 kg/ch). Si un soin particulier a été apporté à l’aérodynamisme pour optimiser la portance, la trainée et l’équilibre à haute vitesse, Ford Performance n’a pas lésiné sur les moyens au sujet des pneumatiques. La Ford GT chausse des Michelin Pilot Sport Cup 2 en 245/35 à l,avant et 325/30 R20 à l’arrière. Le freinage est assuré par Brembo qui comprend quatre disques céramique en 394 x 36 à l’avant et 360 x 32 à l’arrière, pincés par des étriers à 6 et 4 pistons. Le minimum syndical pour une voiture qui pointe son nez à 347 km/h en vitesse maxi.

Comme l’indique Raj Nair, vice-président exécutif de Ford, en charge du développement produits : “Dans la Ford GT, tout est tourné vers la performance, Nous avons réalisé des gains de poids considérables grâce à l’architecture en fibre de carbone. Cela nous a permis d’aller encore plus loin dans la recherche de performance en développement des éléments aérodynamiques actifs”.

Texte : Steve Jolibois / photos-vidéo : Ford Presse.