Nouvelle BMW Série 6 Gran Turismo : L’équilibre presque parfait.

BMW présente sa nouvelle Série 6 Gran Turismo qui s’inspire de son ainée la BMW Série 5 GT. Si l’esprit reste le même : Grande routière, voiture spacieuse et confortable, cette dernière se démarque par l’adoption d’une ligne plus sportive, une cure d’amaigrissement et des moteurs plus puissants à l’efficience bien supérieure. Bardée d’équipement high-tech haut de gamme, elle ouvre aussi la voie la voie menant à la conduite automatisée. Malgré cela une question subsiste ! Peut-elle effacer les incohérences qui ont entachés le sucés de son ainée ? Pour moi la réponse est oui.

Texte : Steve Jolibois /Photos : BMW Presse.

La BMW Série 5 Gran Turismo reste une interrogation pour les fidèles de la marque. En effet, sa philosophie de grande routière a été entachée par des incohérences inattendues de la part de BMW. Format XXL à cheval entre la berline et le break, ligne lourde, coffre minuscule pour une voiture de ce gabarit, autant de choses qui ne lui ont pas permis de trouver sa place. La BMW Série 6 Gran Turismo conserve l’esprit de son ainée à la différence près que ses dimensions ont été revues pour le plus grand plaisir des yeux. Si la largeur reste inchangée (1,90 m), les 87 mm en plus en longueur (5,10 m) et la hauteur réduite de 21 mm (1,53 m) lui offrent un gabarit plus équilibré. La face avant adopte des optiques à LEDs qui s’étirent jusqu’aux naseaux de calandre amincis et élargis. De profil la BMW série 6 Gran Turismo parait plus élancée et ce résultat est obtenu en partie grâce aux vitres des portes arrière privées de montant et des vitres custodes étirées. La face arrière a été abaissée de 64 mm et équipée de feux à formes tridimensionnelles. Toutes ces modifications esthétiques sont bénéfiques aux qualités aérodynamiques de la voiture qui, équipée de volets d’air actifs pilotés (rideaux d’air « air curtains », ouïes d’air « air breathers « ) et d’un aileron intégré au coffre affiche un coefficient de pénétration dans l’air de 0,25 contre 0,29 précédemment.

Tous les moteurs (trois pour le moment) sont dotés de la technologie « TwinPower Turbo  » et accouplés à une boîte « Steptronic  » à huit rapports. La gamme se déclinant ainsi :

BMW 630i Gran Turismo : Quatre cylindres essence de 1 998 cm3, 258 ch entre 5 000 et 6 500 tr/min, couple maximal : 400 Nm entre 1 550 et 4 400 tr/min. Boîte Steptronic à huit rapports, 0 à 100 km/h en 6,3 s, vitesse maximale : 250 km/h. Consommation en cycle mixte* : 6,6 à 6,2 l/100 km, émissions de CO2 en cycle mixte* : 152 à 142 g/km.

 

BMW 640i Gran Turismo (640i xDrive Gran Turismo) : Six cylindres en ligne essence de 2 998 cm3, 340 ch entre 5 500 et 6 500 tr/min, couple maximal : 450 Nm entre 1 380 et 5 200 tr/min. Boîte Steptronic à huit rapports, 0 à 100 km/h en 5,4 s (5,3 s), vitesse maximale : 250 km/h (250 km/h). Consommation en cycle mixte* : 7,4 à 7,0 l/100 km (8,2 à 7,7 l/100 km), émissions de CO2 en cycle mixte* : 169 à 159 g/km (187 à 177 g/km).

BMW 630d Gran Turismo (630d xDrive Gran Turismo) : Six cylindres en ligne diesel de 2 993 cm3, 265 ch à 4 000 tr/min, couple maximal : 620 Nm entre 2 000 et 2 500 tr/min. Boîte Steptronic à huit rapports 0 à 100 km/h : 6,1 s (6,0 s), vitesse maximale : 250 km/h (250 km/h). Consommation en cycle mixte* : 5,3 à 4,9 l/100 km (5,9 à 5,5 l/100 km), émissions de CO2 en cycle mixte* : 139 à 129 g/km (154 à 144 g/km).

Les ingénieurs de BMW ont travaillés en profondeur les liaisons au sol de la BMW Série 6 Gran Turismo. Si de série elle propose la suspension arrière pneumatique avec correcteur d’assiette automatique, le « Châssis adaptatif  » avec suspension pneumatique et amortisseurs variables pilotés sur les deux essieux reste disponible en option. Il permet de régler manuellement l’assiette de la voiture à partir d’un bouton dédié. La garde au sol peut être augmentée de 20 mm pour passer des obstacles et abaisser de 10 mm avec le mode Sport activé. Sans intervention de la part du conducteur, la hauteur de caisse est réglée automatiquement dès que la vitesse de la voiture dépasse 120 km/h. L’utilisation de l’aluminium sur les trains roulant et les composants de carrosserie joue un rôle important sur comportement routier de la voiture. Avec environ 150 kg de moins à trainer, BMW Série 6 Gran Turismo offre un comportement plus dynamique.

L’habitacle conserve l’esprit BMW avec les commandes centrale orientées vers le conducteur. La planche de bord profite d’une ergonomie optimale et les matériaux employés sont d’une grande qualité. La finition est parfaite avec des ajustements minutieux et le raffinement est donné par l’éclairage d’ambiance qui illumine la façade et les garnitures de portes. La BMW Série 6 Gran Turismo offre une meilleure habitabilité qui profite aux passagers des places arrière, l’espace aux jambes ayant été optimisé et la garde au toit accrue malgré une ligne de toit plus basse. Si malgré la nouvelle banquette arrière le confort ne suffisait pas, il est possible d’opter pour des sièges confort à réglage électrique. Proposés en option, ils permettent d’ajuster individuellement l’inclinaison des dossiers.

Le coffre à bagage n’était pas le point fort de la Série 5 GT. Ici, son volume a été augmenté de 110 litres (610) avec une capacité maximale de 1800 litres (+ 100 litres) lorsque les sièges sont rabattus via une commande électrique située dans le coffre. En dotation d’origine, le fractionnement de la banquette se fait dans une proportion de 40/20/40. L’accès au coffre est facilité par l’abaissement du seuil de chargement qui se trouve maintenant au niveau du plancher de coffre. Le hayon est commandé électriquement pour son ouverture et sa fermeture.

Comme la plupart des BMW la Série 6 Gran Turismo est équipée du système « iDrive « . Il pilote les fonctions de la voiture (navigation, système de communication et d’infodivertissement) par l’intermédiaire d’un pavé tactile situé sur la console centrale dont les informations sont affichées sur un écran HD tactile de 10,25 pouces. Comme à l’accoutumé, les menus sont présentés sous forme de tuiles avec des graphiques animés en mode live. S’il le souhaite, le conducteur peut interagir via une commande vocale ainsi qu’une commande gestuelle.

Les systèmes d’assistance à la conduite sont omniprésents. A la pointe de la technologie, ils permettent d’assister le conducteur dans sa conduite t de veiller à sa sécurité. Pour ce faire, une caméra stéréo (pouvant être complétée en option de capteurs radars et à ultrasons) surveille l’environnement de la voiture et informe son conducteur d’un danger. Voici la liste : Avertisseur de risque de collision et de personnes avec fonction d’amorce de freinage en ville, Assistant de braquage et de centrage dans la voie, Alerte de dérive, Assistant de trajectoire, Avertisseur de collision latérale, Aide à l’évitement, Alerte de circulation transversale et de non-respect de la priorité, Avertisseur d’intersection et Alerte de conduite à contresens. Mais le plus surprenant reste la fonction de Stationnement autonome télécommandé. Comme vous l’avez compris, le conducteur peut stationner sa voiture sans être installé au volant !

C’est à l’occasion du Salon international de l’Automobile (IAA) de Francfort, qui se tiendra en septembre 2017, que la BMW Série 6 Gran Turismo sera dévoilée pour la première fois au grand public. Sa commercialisation débutera en novembre 2017.

* Valeurs relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles dépendent des dimensions des pneus. Toutes les performances routières, valeurs de consommation et d’émissions sont provisoires.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *