Nouvelle BMW série 5 Touring (G31) : Liftée, allégée et connectée.

Nouvelle BMW série 5 Touring (G31) : Liftée, allégée et connectée.

2 février 2017 0 Par Steve Jolibois

La BMW Série 5 Berline (G30), commercialisée depuis octobre 2016, complète sa gamme avec une version Touring (G31) qui remplacera l’actuel break de la série F11. Présentée au Salon international de l’Automobile de Genève en mars prochain, elle sera commercialisée à compter de juin de cette année. La production débutera avec quatre moteurs de dernière génération, dont deux seront couplés à la transmission BMW xDrive. Durant le courant de l’année, d’autres variantes à 2 et 4 roues motrices viendront compléter la gamme. Testanddriving.fr vous propose de découvrir les premiers photos et données techniques.

Texte : Steve Jolibois / Photos : BMW Presse.

Comme l’indique le Dr Ian Robertson, membre du Directoire de la société BMW AG, responsable des ventes et du marketing BMW : “La nouvelle génération de ce modèle, cinquième du nom, répond plus que jamais aux exigences élevées d’un groupe cible qui sait exploiter le grand compartiment à bagages modulable de la voiture, apprécier son allure magistrale et savourer le plaisir de conduire qu’elle procure et qui est typique de la marque”. 

Des moteurs de dernière génération à haute efficience.

A son lancement la nouvelle série 5 Touring profitera des moteurs à technologie BMW TwinPower Turbo. La 530i Touring sera équipée du quatre cylindres essence de 2,0 litres dont la puissance atteint 252 ch pour un couple maximal de 350 Nm disponible entre 1 450 et 4 800 tr/min. Il sera couplé à la boite Steptronic à huit rapports et permet d’atteindre les 100 km/h en 6,5 secondes. Sa consommation s’établie (en cycle mixte) entre 5,8 et 6.1 L/100 km*, pour des émissions de CO2 comprises entre 133 et 139 grammes par kilomètre*.

D’un niveau supérieur, la BMW 540i xDrive accède au six cylindres de 3.0 litres qui développe 340 ch et 450 Nm de couple sur une plage située entre 1 380 et 5 200 tr/min. Toujours avec la boîte Steptronic à huit rapports et couplée à la transmission intégrale xDrive, elle abat le 0 à 100 km /h en 5,1 S avec des consommations comprise entre 7,3 et 7,5 L/100 km*. Elle rejette entre 167 et 172 grammes de CO2 par kilomètre*.

La gamme diesel débute avec un quatre cylindres de 2,0 litres qui équipe la BMW 520d Touring. Ce bloc d’une puissance de 190 ch pour de 400 Nm de couple compris entre 1 750 et 2 500 tr/min, est proposé de série avec la boîte manuelle à six rapports et peut, en option, recevoir la boîte Steptronic à huit rapports. Plus nerveuse et moins gourmande avec cette dernière, la 520 D Touring signe le 0 à 100 km/h en 7,8 s (8,0 s B.V.M) et se contente d’une consommation comprise entre 4,3 et 4,5 L/100 km (4,5 et 4,7 litres B.V.M). Les émissions de CO2 s’échelonnent de 114 à 119 grammes (BVA) et 119 à 124 grammes (B.V.M) par kilomètre*.

Le moteur six cylindres diesel est accessible à partir de la 530d Touring. D’une cylindrée de 3,0 litres, il affiche une puissance de 265 ch et un couple de 620 Nm disponible entre 2 000 et 2 500 tr/min. Il peut être couplé aux transmissions à 2 et 4 roues motrices (xDrive), toutes étant équipées de la boîte Steptronic à huit rapports. Les performances sont de haut niveau avec un 0 à 100 km/h effectué en 5,8 s (5,6 s xDrive) et des consommations en cycle mixte qui oscillent entre 4,7 et 5.0 L/100 km*(5.3 à 5,5 xDrive). Les émissions de CO2 se situent entre 124 et 131 grammes et 139 à 144 grammes par kilomètre* en version xDrive.

Toutes ces versions sont limitées à 250 km/h, à l’exception de la 520d Touring qui plafonne à 230 km/h avec la boîte manuelle (225 km/h avec la boîte Steptronic).

Une nouvelle liaison au sol optimisée, plus légère pour un meilleur bilan carbone.

De série, la nouvelle série 5 Touring est équipée d’une suspension arrière pneumatique avec correcteur d’assiette automatique. En option, elle peut bénéficier : D’une suspension SelectDrive, du système Adaptive Drive avec antiroulis actif, de la Direction active intégrale et de la suspension DirectDrive surbaissée de 10 mm. Tous ces systèmes sont compatibles sur les versions xDrive. Comme à l’accoutumée, l’aluminium est présent et utilisé sur les trains roulants, les longerons de la suspension et le hayon. En association allégement, motorisations de dernières générations et qualités aérodynamiques optimisées, la nouvelle Série 5 Touring réduit jusqu’à 11 % ses consommations et émissions de CO2 par rapport à la précédente version.

Un nouveau design.

La nouvelle série 5 Touring évolue sur le plan du design. Les nouveaux phares à LEDs s’étendent jusqu’à la calandre dont les naseaux ont été optimisés par leur taille et une finition poussée. A la façon des versions M, le spoiler est percé par de nouvelles prises d’air noires, qui intègrent les feux de circulation diurne. On notera la présence de nouveaux bas de caisse (plus creusés), de prises d’air factices sur le bas des ailes avant et de nouveaux rétroviseurs. A l’arrière les principales modifications sont : Les nouveaux feux arrière en L, plus présent sur les ailes, le béquet de toit intégrant le troisième feu stop et un bouclier redessiné.

Une technologie embarquée de haut niveau.

La nouvelle BMW série 5 Touring embarque des technologies de pointe pour assister le conducteur. Ainsi, l’Alerte de circulation transversale et de non-respect de la priorité, l’Assistant de changement de file, l’Assistant de maintien de la trajectoire et l’Aide à l’évitement recentrent le véhicule dans une vitesse comprise entre le pas et 210 km/h. Le Régulateur actif vitesse-distance avec fonction stop & go est désormais couplé à la limitation de vitesse indiquée par le Speed Limit Info, le conducteur ayant juste à valider cette valeur par une touche dédiée. Une assistance au stationnement est aussi présente avec : L’Assistant de stationnement et la fonction de Stationnement autonome télécommandé.

À bord, la planche de bord est toujours axée vers le conducteur. Moins haute qu’auparavant, elle bénéficie en option d’un écran de contrôle HD de 10,25 pouces (écran plat sans contour) pour le système de commande iDrive. Comme auparavant, les fonctions de navigation, de communication et d’infodivertissement peuvent être pilotées via le « Controller » à pavé tactile. Plus intuitive, la nouvelle présentation des menus sous forme de tuiles, permet au conducteur de rester concentré sur sa conduite. La commande vocale évoluée, ainsi que la commande gestuelle, désormais disponibles, varient les possibilités de gestion des fonctions. Pour plus de lisibilité, la surface de projection de l’affichage tête haute a été agrandi de 70 %.

Déjà présent auparavant, le BMW Connected assure une interconnexion entre la voiture et le smartphone du conducteur. Il peut transmettre des destinations enregistrées sur son smartphone et déterminer, grâce à la base des infos route en temps réel (Real Time Traffic Information), l’heure idéale de son départ par rapport à la circulation. La fonction Remote 3D View permet d’afficher des images de l’environnement de la voiture sur l’écran du smartphone et de gérer les entrées de calendrier, e-mails et contacts via Microsoft Exchange. L’intégration sans fil de smartphones permet en outre l’utilisation d’Apple CarPlay et s’enrichit de la possibilité de recharge par induction des appareils numériques.

Un habitacle plus spacieux et un coffre plus logeable.

Les progrès sont aussi notables sur le plan du confort et de l’habitabilité. Pour plus de confort, l’isolation phonique a été optimisée au niveau du pare-brise, du pavillon et du compartiment à bagages comme sur les versions à quatre portes. Redessiné, l’habitacle offre plus d’espace avec une garde au toit, une largeur aux épaules et un espace jambes accrus sur toutes les places. Le coffre à bagage est plus logeable avec une capacité qui passe de 560 à 570 litres avec la banquette (3 parties : 40/20/40 fractionnable électriquement) en position relevée et de 1670 à 1700 litres lorsqu’elle est rabattue. Pour la première fois, le cache-bagages et le filet de séparation du compartiment à bagages sont logeables sous le plancher du coffre pour libérer de l’espace.

* Valeurs relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles dépendent des dimensions des pneus. Toutes les performances routières, valeurs de consommation et d’émissions sont provisoires.