Fiat Fullback 2.4 Multijet 180 cv Unlimited LX : Le sumo italien.

Après le Strada dévoilé en 1998 et retiré du catalogue en 2014, Fiat Professional revient sur le marché des pick-up avec le Fullback. Si le nom est inconnu, sa plastique donne une impression de déjà vu ! Et pour cause, ce n’est ni plus ni moins qu’un Mitsubishi L200 rebadgé Fiat. Alors que la marque a trouvé un allié sérieux pour s’engouffrer à nouveau sur ce marché, elle dépasse le maitre japonais sur son propre terrain avec un tarif plus attractif et une garantie étendue. Comme on dit au pays du soleil levant : “Une pierre, deux oiseaux”

Texte, Photos : Steve Jolibois.

———————————————–

Il est clair que le Fullback ne peut renier ses origines avec le Mitsubishi L200. Copie conforme jusqu’au châssis en échelle, il est plus séduisant par l’adoption d’une nouvelle calandre noire à lames horizontales (chrome et verticales sur le L200) et de son spoiler percé par une nouvelle prise d’air plus large.  Plus large, mais aussi moins épaisse, elle permet au sabot de protection bi-ton (uni sur le L200) de monter plus haut et de repousser les nouveaux antibrouillards aux extrémités. Si durant notre essai les passants étaient nombreux à se retourner sur notre passage, les regards étaient souvent suivis de commentaires : “Tiens, Fiat fabrique des Pick-up ?”, “C’est une Mitsubishi à la base ? ” “Il est beau”… Et c’est vrai qu’il est beau ce Fullback. Aussi imposant soit-il, sa ligne légèrement plongeante marquée d’une large virgule, qui sépare l’habitacle de la benne de chargement, lui donne une identité propre. De plus les élargisseurs d’ailes abritent de belles jantes aluminium de 17”. Pour le reste, on notera la présence d’un arceau, de marches pieds chromés et du monogramme “Fullback” apposé sur la malle arrière.

———————————————–

———————————————–

Des dimensions généreuses :

Le Fullback affiche des dimensions de géant. Avec 5,28 m en longueur, 1,81 m en largeur et 1,78 m en hauteur, les voitures qui l’entoure ressemblent à des miniatures. Et pour cause, il occupe une surface au sol de 9,55 m², quand une « très grande » Alfa Roméo Giulia, se contente de 8,6 m² ! Disponible en plusieurs variantes : cabine approfondie, cabine approfondie sans plateau, double cabine (notre version), il repose sur un châssis échelle dont l’empattement de 3 m est commun à toutes les versions. Au choix, il peut être équipé d’une benne disponible en deux tailles (1,85 m en cabine approfondie et 1,52 m en double cabine) pour une charge utile admissible de 1100 kg.

———————————————–

————————————————

Habitacle :

A bord, le Fullback est en tout point commun au Mitsubishi L200. Ainsi, il conserve la planche de bord bi-ton soulignée par deux courbures, qui s’étendent jusqu’à la console centrale. Si son agencement ne souffre d’aucune critique, la qualité des matériaux utilisés (plastiques rigides et creux) déçoit autant que certaines vis apparentes. A contrario, le cuir noir (percé) qui drape les sièges est du plus bel effet et s’harmonise parfaitement avec les éléments couverts d’une laque noire et d’aluminium. Une fois confortablement installé grâce aux réglages de son siège (uniquement lui), le conducteur fait face à un volant (cuir) multifonction à 3 branches dont les réglages se font en hauteur et en profondeur. Placé en arrière-plan, le bloc compteur (à aiguille pour le compteur/compte-tour et digitale pour le niveau de carburant et la température d’eau), intègre un écran TFT monochrome qui transmet les informations liées à l’ordinateur de bord. Sur la partie centrale de la planche de bord trône l’écran tactile de 6″ pour la navigation et la radio CD/MP3, souligné par les commandes de la climatisation, des sièges chauffants et d’une prise USB. Pour leur part, les commandes de vitres et rétroviseurs électriques sont implantées à la gauche du conducteur.

———————————————–

———————————————–

 Habitabilité :

L’espace à bord est généreux et les occupants des places avant sont bien lotis : sièges confortables, maintient latérale parfait et largeur aux coudes satisfaisante. Si notre version double cabine s’offre le luxe d’une banquette 3 places (deux sur strapontins en version cabine approfondie), il faut considérer la place centrale comme une option pour de courts trajets occasionnels. En effet, si l’espace aux jambes et aux épaules ne manque pas, le bosselage central n’offre pas un confort suffisant pour envisager de longs voyages à trois. Sur le plan des rangements, le Fullback dispose d’une boite à gant, d’un bac de rangement dans l’accoudoir central et de vides poches dans les portières avant et arrière.

———————————————-

 

 ———————————————

Equipements :

Malgré son statut d’utilitaire, le Fullback est doté de 5 niveaux de finitions disponibles sous forme de packs. L’entrée de gamme “Pack”, propose de série un équipement déjà complet : climatisation manuelle, radio CD MP3, verrouillage centralisé à double télécommande, régulateur de vitesse, 7 airbags (avant, latéraux, vitres et genoux du conducteur), 4 vitres électriques, condamnation centralisée, répartiteur électronique de freinage (EBD), contrôle électronique de trajectoire (ESC) avec régulation anti-patinage (ASR) et aide à la stabilité de la remorque (TSA) et avertisseur de franchissement de ligne (LDW). Moyennant quelques euros, il est possible d’enrichir la dotation avec 4 autres packs :

Pack Professionnal (+ 960 €*) : antibrouillards avant, Buetooth, commandes au volant et jantes alliage de 16 pouces.

 Pack Sport  (+ 600 €*) : caméra de recul, écran tactile de 6 pouces, marchepieds et 4 modes de transmission.

 Pack Unlimited (notre version) (+ 2160 €*) : climatisation automatique bi-zone, jantes de 17 pouces, ouverture des portes et démarrage sans clé **, rétroviseurs réglables et rabattables électriquement, sellerie cuir, sièges avant chauffants, siège électrique pour le conducteur et vitres arrière sur-teintées.

 Pack Escalade (pour les baroudeurs) (+ 2400 €*) : blocage de différentiel arrière, projecteurs bi-xénon, système multimédia avec navigation et écran tactile 7 pouces.

———————————————–

———————————————–

Moteur et transmission :

Le Fullback est motorisé par un moteur turbo diesel de 2244 cm3. D’une puissance de 180 cv (existe aussi en 150 cv) à 3500 tr/mn, il délivre un couple de 430 Nm disponible à 2500 tr/mn. Couplé au choix à une boîte manuelle à 6 rapports (notre version) ou automatique à 5 rapports, la transmission est de type propulsion et évolutive, via un sélecteur électronique à 4 modes, qui permet d’engager les quatre roues motrices. Il se caractérise par un différentiel central Torsen, équipé de trois embrayages à commande électronique qui gèrent en temps réel la transmission du couple vers les essieux, selon l’état de la route et de la vitesse. Il existe quatre positions de conduite :

– 2H : 2 roues motrices, propulsion

– 4H : 4 roues motrices, donc transmission intégrale

– 4HLc : 4 roues motrices avec blocage de différentiel central

-4LLc : 4 roues motrices courtes avec blocage de différentiel central

———————————————–

———————————————–

Au volant :

Au premier tour de clé, le Fullback rappelle ses origines d’utilitaire avec des mouvements de caisse générés par son moteur. Si tout redevient normal après que le ralenti se soit stabilisé, l’insonorisation poussée filtre bien le cliquetis émis par le bloc diesel. Premier rapport engagé, les 181 cv n’ont aucun mal à mettre en mouvement les 1875 kg de l’engin, qui s’élance avec une belle régularité. Le moteur prend facilement ses tours et la boite de vitesse bien étagée et de surcroit précise, permet de ne pas faire trop chuter le régime moteur. Dans ces conditions, les 179 km/h promis (non vérifiés) en vitesse maxi ne semble pas irréaliste et le temps de 8,60 S relevé sur l’exercice du 80 à 120 km/h sur le quatrième rapport, attestent de la bonne volonté de ce groupe motopropulseur. Mais qui va vite, doit freiner ! Et sur ce point le Fullback accuse le coup avec un système de freinage (disques ventilés à l’avant, tambours à l’arrière et ABS) qui perd rapidement de son efficacité en usage intensif. Et c’est bien dommage, car malgré le châssis échelle et l’emploi d’un essieu arrière rigide (à ressorts elliptiques à lames), le Fullback fait preuve d’un bon comportement. Sa suspension confortable ne pompe pas et les mouvements de caisse contenus permettent de mettre du rythme. Si évidement les pneus ballons (245/65 R 17), la garde au sol élevée et son poids ne lui donnent pas l’agilité d’une berline, les courbes sont abordées avec sérénité et une tenue de cap parfaite. Attention toutefois, si la motricité demeure excellente sur sol sec, elle devient précaire à l’apparition des premières gouttes de pluie. Dans ces conditions et malgré un anti-patinage bien veillant, il est prudent d’activer le mode 4H (4 roues motrices) pour plus de sécurité. Les longs trajets ne sont pas une punition, mais les dos fragiles se plaindront de la dureté des sièges. Pourtant, la consommation (en cycle mixte) de 9,4 l durant notre essai et les 75 litres du réservoir lui permettent de rouler plus de 700 km sans ravitailler.

———————————————–

En tout terrain :

C’est le terrain de prédilection du Fullback et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Les ornières sont effacées par la garde au sol élevée (21 cm) et les trous et bosses affrontés sans difficultés grâce à un angle d’attaque et de sortie de 30 et 22 % et une suspension à grand débattements. Attention toutefois, l’empattement long limite l’angle de rampe à 26% et il n’est pas rare de racler les marches pied sur un terrain très bosselé. Mais l’aventure c’est l’aventure ! Et quand le Fulback rencontre une difficulté, il sait faire face grâce aux multiples modes de sa transmission. Mode 4HLc (4 roues motrices et blocage du différentiel central) pour grimper au sommet, mode 4LLc (4 roues motrices courtes avec blocage du différentiel central) pour sortir des terrains gras. Dans ces conditions extrêmes, l’ordinateur de bord de notre Fullback a calculé une consommation moyenne de 15,5 litres.

———————————————–

———————————————–

Finance :

Les tarifs du Fullback s’échelonnent de 29.190,00 € TTC (24.325,00 € HT, version 150 ch BVM Pack à cabine approfondie sans plateau) à 40.350,00 € TTC (33.625,00 € version 180 ch BVA cabine double Adventure Pack Escalade). Notre version (180 ch BVM cabine double Pack Unlimited) est facturée 36.750,00 € TTC (30.625,00 € HT,) avec la peinture métallisée en option (600 €*). A titre de comparaison, le Mitsubishi L200, à moteur et équipements équivalents est facturé 39 720,00 € (3000 HT), le Ford Ranger Limited, moins puissant (2.2 TDCi 160 ch BV6 Auto), doté de la boite automatique atteint 40 370 € (33 642 € HT) et le Nissan Navara (2.3 dCi 160 cv BVM) à 38 500 € (HT). Si l’Amarok de Volkswagen peut être considérer comme un cas à part (moteur 3.0 V6 TDI 204 cv BVA 8), les 47 047,20 € (39 206,00 € HT) demandés pour sa version Confortline (+ option pour un équipement équivalent) et plus de 50 000 € en finition Carat, sont presque insultant quand on sait qu’il n’est pas aussi baroudeur. Ainsi armé, le Fullback est une alternative incontournable sur le marché des Pick-up, d’autant que sa garantie 5 ans ou 150 000 km (5 ans ou 100 000 km Mitsubishi L200), est un plus au moment de faire son choix. Sur ce point, seul le Navara fait mieux avec 5 ans ou 160 000 km).

———————————————–

———————————————–

Bilan :

Le Fullback séduit car il est dérivé d’un produit dont la réputation n’est plus à faire. Si au volant l’étiquette utilitaire peut être oubliée, sa suspension destinée au chargement et la fermeté des sièges rappellent parfois ses origines. Pourtant, c’est le compagnon idéal pour qui souhaite concilier l’utile à l’agréable. Petit Plus : comme les autres, il est exempté du malus de 8000 € qui frappe les 4×4 traditionnels grâce à son étiquette d’utilitaire. Pourquoi hésiter encore?

* Prix TTC

———————————————–

Fiche technique

Moteur et transmission

Énergie / Norme Euro : Diesel / Euro 6
Moteur : 4 cylindres avec Start&Stop
Cylindrée : 2442 cm3
Alimentation : Injection Direct + Turbo
Soupapes : 8
Puissance fiscale/rendement : 8 CV/75 cv/l
Puissance maxi : 181 ch DIN à 3 500 tr/mn
Couple maxi : 430 Nm à 2 500 tr/min
Boîte de vitesse : Mécanique 6 rapports
Transmission : Propulsion et intégrale

 

Poids, dimensions et capacités

Longueur : 528 cm
Largeur : 181 cm
Hauteur : 178 cm
Empattement : 300 cm
Poids : 1875 Kg
Réservoir : 75 litres

 

Carrosserie

Carrosseries : Pick-up 5 portes
Direction : Crémaillère
Suspensions : Bras oscillant, ressorts hélicoïdaux AV

Essieu rigide, ressorts elliptiques à lames AR

Freins : Disques 16″ AV et Tambours 11,6″ AR
Pneumatiques : 245/65 HR 17

 

Performances

Vitesse maxi : 179 km/h
80 à 120 km/h en 4e 8,6 s
Emission de Co² 180 g/km
Rapport poids puissance : 10,35 Kg/ch

 

ÉQUIPEMENTS STANDARDS :

Prédisposition radio

Points d’ancrage pour sièges enfant Isofix

Ceintures de sécurité 3 points ELR conducteur/passager

Ceintures de sécurité arrière (homologation 5 personnes)

Electronic Stability Control (ESP)

Accoudoir central avant + porte-gobelets

Airbags frontaux, latéraux et rideaux + airbag genoux conducteur

Appuie-têtes AR

Dégivrage lunette arrière

Vitres AR électriques

Verrouillage centralisé des portières

Avertisseur de changement de trajectoire

Allumage automatique des phares

Phares antibrouillards à l’avant avec bord argenté

Bavette Mopar

Protections garde-boues couleur carrosserie

Cruise Control

Limitateur de vitesse

6 haut-parleurs

Système STOP & START

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.