Essai BMW M535 i E28

 

 

Essai BMW M535i E28

 

C’est en 1972 qu’est née la série 5 sous le nom de code E12. En 1981, la seconde génération (E28) lui succède et rencontre un vif succès grâce à une gamme très étendue et au lancement du premier diesel BMW. Si la diésélisation est en marche, les gros rouleurs apprécient les performances de la 528 i aux 6 cylindres de 184 chevaux. Ainsi motorisée, elle abat le kilomètre départ arrêté en 29,8 secondes et revendique une vitesse maxi de 213 km/h. Malheureusement, en 1984 le tableau se noircit. La concurrence est de plus en plus arrogante et les acheteurs ont soif de performance. Ses rivales directes (Audi 200 quattro 182 cv et Mercedes 190 2.3 16 soupapes de 185 chevaux) sont aussi puissantes mais leurs Cx plus favorable leurs permettent d’atteindre le chiffre magique des 230km/h. Les dirigeants de BMW ne mettent pas longtemps à comprendre que la 528 i n’est plus dans le coup et qu’ils se doivent de réagir. Si le projet de mettre le moteur 24 soupapes de la M 635 CSi est dans les cartons, son prix de vente ne l’aurait pas rendu compétitive.

Texte, vidéo et photos : Steve Jolibois.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.