BMW 320D E90 : Constante évolution.

 

Née sous le modèle E46, la BMW 320D a toujours été en constante évolution. En effet, la première version datant de 1998 est  apparue avec  le 4 cylindres de 1951 cm3 à injection direct et TGV*.

Si les 136 cv** et le couple de 28,5 mkg à 1750 tr/mn faisaient  pratiquement jeu égal avec le 6 cylindres (143cv) de la 325 TDS E36, l’évolution suivante avec une cylindrée de 1995 cm3, common rail, 150 cv et 33,7 mkg à 2000 tr/mn, la dépassera  en performance pure. Mais le 4 cylindres n’égalera jamais le 6 cylindres  en douceur et agrément, seul la consommation consolera les acheteurs et prouvera que la machine écologique était en marche. En contrepartie, le couple perché à 2000 tours  sera son éternel reproche car en dessous de ce régime, rien ne se passe !

Nouveau visage pour cette berline née en 2005.

2005, BMW présente sa nouvelle série 3 sous le nom de code E90 et propose au catalogue une nouvelle 320D. Toujours le 4 cylindres de 1995 cm3 sous le capot mais avec une puissance de 163 chevaux et 34,7 mkg à 2000 tr/mn. Pour 2008, BMW revoit son moteur en gardant la même cylindrée, mais une nouvelle cartographie permettra d’atteindre 177 cv et 35,7 mkg à 1750 tr/mn .

Si vous pensiez que les ingénieurs de BMW s’endormiraient sur leurs lauriers après toutes ces évolutions mécaniques et avancées technologiques, eh bien vous vous trompiez ! Fier de leurs consommations et émissions de CO², ils enfonceront le clou en 2010 avec une nouvelle version de la 320D à 184 cv et une version écolo de 163 cv bénéficiant de la technologie EfficientDynamics avec des émissions de CO2 inferieur à 110 g/km !

Feux à led et jantes 17 pouces.
Feux à led et jantes 17 pouces.

C’est  la motorisation 184 chevaux que notre modèle d’essai  a sous le capot, la puissance correspond au premier 330D E46. Si la mécanique emballe par ses prestations, la carrosserie n’est pas en reste. Sous une robe noire, elle bénéficie des projecteurs bi-xénon incluant les feux diurnes. Les clignotants avant et feux arrières s’offrent des leds très à la mode en ce moment. Des jantes à rayons de 8J17 style 284 remplissent bien les ailes de notre voiture et s’équipent de pneus en 225/45/17 RCS permettant le roulage à plat. Bref, cette berline est belle et les passants se retournent sur son passage.

Belle présentation.
Belle présentation.

A l’ouverture de la portière, la teinte de l’habitacle me surprend un peu mais j’avoue ne pas être un grand fan du cuir Dakota beige de la marque. La planche de bord présente bien mais semble froide avec les inserts aluminium. A mon avis, du bois réchaufferait cet intérieur. La finition est bonne mais quelques plastiques à l’aspect simpliste me dérangent.

Volant sport multi fonction.
Volant sport multi fonction.

Un volant sport multifonction s’invite au voyage permettant de commander le téléphone et l’autoradio.  En terme d’équipement la voiture bénéficie d’un GPS à écran haute résolution de 8,8 pouces ainsi qu’un système Bluetooth pour le téléphone. L’iDrive est de la partie et son maniement a bien évolué et reste très intuitif. Régulateur et limiteur de vitesse rendent les voyages confortables, ainsi que la climatisation bi-zones.  L’ordinateur de bord renseigne sur la vitesse et consommation de la voiture. Des radars vous informent de votre position lors des stationnements par des bips et un dessin dans l’écran de GPS. Le réglage des sièges est manuel mais permet de trouver une bonne position de conduite. Comme toujours dans la série 3, le conducteur et passager avant sont  roi, alors que les occupants de la banquette arrière sont un peu moins bien lotis. Le coffre permet une capacité de 460 dm3 et la banquette arrière est rabattable.

184 cv et couple font bon ménage sous le capot.
184 cv et couple font bon ménage sous le capot.

La mise en route du moteur se fait par une pression sur le bouton Start/Stop aprés introduction de la clé. Le bruit au démarrage trahie  la présence du 4 cylindres diesel malgré les énormes progrès de  BMW  dans ce domaine. En circulation urbaine, je trouve la fonction START and GO plutôt agréable. Elle offre un confort acoustique lors des fréquents arrêts mais n’exclut pas les vibrations lors des redémarrages. Heureusement, les 184 chevaux font vite oublier cette lacune et le couple permet des relances musclées sans user de la boite 6 vitesses (un peu accrocheuse) au bénéfice de la consommation. Les accélérations ne sont pas en reste et permettent de se détacher rapidement dès que la voie est libre. Le 0 à 100 est abattu en 7,5 secondes, le mille mètres DA en 29,7 pour finir avec une vitesse maxi de 223 km/h. Des performances de GTI et la consommation d’une citadine diesel, que demande le peuple !

Dynamique, mais moins à l'aise sur les bosses.
Dynamique, mais moins à l’aise sur les bosses.

Si les trajets autoroutiers se font dans le confort et avec une grande autonomie, l’utilisation du réseau secondaire révélera la faiblesse de cette BMW. Sur des routes lisses comme un billard tout va bien mais dès les premières bosses, la suspension ne filtre pas assez les inégalités. Outres cette mollesse du train arrière, il est possible d’aller vite avec cette voiture et les béquilles électroniques (DSC, DCT) aideront à la remettre dans le droit chemin en cas d’excès. Le freinage ne souffre d’aucune critique aux allures légales.

Avec la 320 D, BMW prouve son statut de grand motoriste et les consommations ainsi que les émissions de CO2 (125 g/km ) ne démentiront pas cette maitrise. Malheureusement, le ticket d’entrée  est de 34 750 euros et bien plus pour notre version d’essai. Malgré les tarifs, BMW a ses adeptes et les faibles émissions de CO2 donnent bonne conscience à son futur acheteur. La 320 D se présente comme une alternative pour ceux qui roulent vite et longtemps  et dont les 6 cylindres diesel  de la marque (325D, 330D, 335D)  restent inaccessibles.

* Turbo à géométrie variable.

** Certaines versions était à 130 chevaux.

Texte et photos: Steve Jolibois

Option Jantes 17 pouces 284.
Option Jantes 17 pouces 284.

Joli coup de crayon pour cette berline.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.