Nouvelle Tesla Roadster 2020 : Tesla entre dans le cercle fermé des supercars.

 

Tesla a convié la presse pour présenter le premier camion de la marque. En parallèle, le voile a été levé sur le futur Roadster qui sera commercialisé en 2020. Des surprises ? Oui bien sûr : le 0 à 100 km/h en 1,9 s, une vitesse maxi de 400km/h et une autonomie d’environ 1000 km. Vivement 2020…

 

Texte : Steve Jolibois / Photos : Alexis Georgeson pour Tesla.

 

Inutile de dire qu’avec son Roadster, Tesla jette le pavé dans la marre en venant bousculer la hiérarchie des supercars. En effet, cette nouvelle version (premier modèle présenté en 2006) atomise tout ce qui roule dans le domaine des performances (Bugatti Chiron et Koenigsegg Agera RS comprise). Pour ce faire, le couple moteur atteint ici les 10 000 Nm et la transmission est assurée par 4 roues motrices. Dans ces conditions, les performances sont ahurissantes et Tesla annonce le 0 à 60 mph (96 km/h) en 1,9 seconde, le 0 à 100 mph (160 km/h) en 4,2 S et le quart de mille (400 M) en 8,8 S. La vitesse maxi annoncée est supérieur à 250 mph, soit 400 km/h. Pour rappel, une Bugatti Chiron atteint les 100 km/h en 2,5 S, les 160 km/h en (environ) 5 S et sa vitesse maxi atteint les 420 km/h (bridée).

 

 

Sur ce modèle l’autonomie est aussi revue à la hausse avec 1 000 km annoncées. Evidemment, ce chiffre varie selon la température extérieure. A titre d’exemple, une Tesla Model S dans sa version P100 D et chaussée de jantes de 19 pouces, dispose d’une autonomie de 572 km par une température de 20°. Si la température descend de 10°, son autonomie est réduite à 559 km.

 

 

D’un point de vue esthétique, la Tesla Roadster a de quoi faire tourner les têtes. Si elle conserve le coté lissé des productions actuelles de la marque, la ligne est résolument sportive avec des jantes noires de grand diamètre, un déflecteur de jupe arrière et des ailes affleurant les roues. On notera au passage que les pneumatiques sont signés Michelin. Evidemment, comme tout bon Roadster, le toit en verre est amovible et permet de profiter pleinement du soleil (californien…). A l’intérieur, la planche de bord est avant-gardiste avec un immense écran vertical sur la console centrale, un volant rectangulaire en aluminium et des sièges baquet.

 

 

La présentation de la nouvelle Tesla Roadster a surpris tout le monde. Si la fiche technique et les performances sont exceptionnelles, il faut retenir que ce modèle ne sera commercialisé qu’en 2020, et que d’ici là, ses prestations sembleront peut-être un peu moins exceptionnelles. Si le tarif (annoncé) de 200 000 $ pour les États-Unis, soit environ 170 000 €, n’est pas démesuré, il faut débourser un acompte de 50 000 $ pour réserver un exemplaire. Si vous en avez les moyens, vous pouvez accéder au carnet de commande dès aujourd’hui !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.